Catalogue de formations
Formations Sur Mesure

Certificats

Académie de la Vente
Catalogue de formations
Formations Sur Mesure

Certificats

Académie de la Vente
ville blanche réduite

Un MBA à Casa : Des nouvelles de la ville blanche

Charlotte Maron
9/03/21 10:58

Au Maroc comme ailleurs, la crise sanitaire et le confinement ont profondément affecté la vie économique et sociale. Si les comportements d’une situation de crise ne peuvent aujourd’hui présager du futur avec certitude, certaines tendances positives peuvent néanmoins être observées.

Claudia réprésentante HEC à Casablanca

Article rédigé par Claudia Jimenez, fondatrice Altiluz SPRL et Altiluz Maroc, coach professionnelle et représentante belge HEC Liège au Maroc.

 

Le contexte de la crise sanitaire a accéléré l’adoption du digital (14% des Marocains déclaraient en 2018 avoir effectué des achats en ligne (ANRT) contre 22 % en 2020). Les entreprises marocaines ont bien compris l’opportunité et la nécessité de développer leur offre digitale afin de faire encore croitre ce pourcentage. Il s’agit aujourd’hui pour les entreprises de construire de nouvelles lignes de conduite, d’observer et de se préparer à réagir à ces nouvelles tendances. Il en va de même pour les modèles d’organisation, les modes de collaboration et le rôle du management, les organisations ayant dû basculer en télétravail du jour au lendemain.

Si le respect des règles sanitaires reste la priorité des entreprises, nombreuses sont celles qui déploient aujourd’hui des plans de transition et de continuité pour s’adapter à court terme à l’environnement instable et se développer à long terme avec comme principaux enjeux, la pérennisation financière, la consolidation commerciale, la stabilisation opérationnelle et l’intégration de principes de la RSE.

Dans la continuité des actions mises en œuvre ces dernières années et avec un regard optimiste sur le contexte actuel, les entreprises marocaines mettent l’innovation au cœur de la transformation de l’ensemble des composantes de leur Business. Elles ont compris que les plus agiles dans la gestion de crise et les plus rapides et aptes à tirer avantage des opportunités auront un avantage stratégique par rapport à celles qui resteront passives en attente d’un retour à la normale qui ne viendra probablement pas.

 

Casablanca, ville économique du pays, reflète aujourd’hui parfaitement ces tendances. Ville la plus peuplée du Maghreb, avec plus de 3.500.000 habitants, “Casa” possède de nombreux atouts : bord de mer, météo agréable, richesse culturelle et architecturale, coût de la vie abordable, située proche de la capitale administrative Rabat et desservie par un aéroport et un des ports les plus importants du Maghreb.

Cette ville, cosmopolite par excellence, est aussi la première place financière du continent africain (notamment grâce à Casa Finances City créée en 2010) et attire de nombreux investisseurs. La ville est par ailleurs un des pôles majeurs de l’éducation du Maroc. Il suffit de parcourir la ville blanche pour se rendre compte de sa dynamique, de sa volonté de développement et du vent de changement qui souffle à tous les niveaux.

Autant de raisons et bien d’autres qui font que le MBA international de HEC Liège, avec un programme qui répond parfaitement aux ambitions du pays, y trouvera sa place. 

Pour aller plus loin : découvrez le site du MBA Casablanca ou assistez à notre prochaine INFO SESSION.

Souscrivez à notre newsletter